Planification

Longue et laborieuse

Les projets de géothermie profonde ont un une procédure typique. La procédure se déroule en plusieurs étapes, qui nécessitent un temps variable selon le projet et la situation initiale.

Lors de la première étape, l’idée de projet est concrétisée. Dès que cela est fait, le dialogue doit être recherché avec les services cantonaux (autorités pour l’environnement et/ou l’énergie). La procédure suivante et l’élaboration du projet ont lieu alors en règle générale en contact étroit avec les autorités. Lors d’une première étude préliminaire, la documentation et les informations disponibles sont rassemblées et analysées. Le résultat sert de base pour définir le concept et le plan de financement. Si les résultats sont positifs, le sous-sol est exploré selon le projet spécifique.

Cette exploration est d’envergure, et les frais de forage sont particulièrement élevés. Si le premier forage est un succès et la roche souhaitée existante, il s’ensuit la première stimulation test hydraulique. Cela signifie que la roche en profondeur est fissurée à titre d’essai avec une forte pression d’eau. La réaction du sous-sol est alors examinée. Si les résultats sont satisfaisants, on continue à stimuler le socle rocheux. Un échangeur artificiel de chaleur est créé.

Si cet échangeur de chaleur est assez grand, le deuxième puits est foré dans le « paysage fissuré » créé et ainsi le cycle géothermique est clos. S’il est impossible de créer la circulation d’eau nécessaire en sous-sol, les investissements sont perdus.

Si le résultat global correspond aux attentes, la centrale est construite en surface, et l’exploitation peut démarrer.

Déroulement de la procédure pour un projet de géothermie à grande profondeur

 

Source: GEOTHERMIE.CH

Source: GEOTHERMIE.CH